Ergothérapie

L’ergothérapeute, en interface du médical et du social

Christine ORVOINE, directrice du pôle formation en ergothérapie à l’IFPEK

 

 

 

 

L’ergothérapie est une profession paramédicale dans le domaine de la rééducation, de la réadaptation et de la réhabilitation. Elle fonde sa pratique sur le lien entre l’activité humaine et la santé, en interface du médical et du social.

Ses objectifs. L’ergothérapeute permet aux personnes atteintes dans leur santé physique ou mentale de réaliser leurs activités de vie quotidienne dans les domaines de soins personnels, des activités domestiques, de travail et de loisir. Il vise le maintien ou l’accès à l’autonomie de la personne dans son environnement individuel, social et professionnel.

Son action. L’ergothérapeute évalue, propose des activités de prévention, d’éducation, de rééducation, d’aménagement de l’environnement, préconise des  aides techniques, conseille et accompagne la personne et son entourage afin de favoriser une meilleure qualité de vie.

Les personnes auxquelles il s’adresse. Enfants, adultes, personnes âgées, qui rencontrent des dysfonctionnements, des difficultés transitoires ou nécessitant de la prévention à la santé.

Les modalités d’intervention. 85 % des ergothérapeutes sont salariés en institution, au sein d’équipes interdisciplinaires. Le travail en équipe est une valeur importante. 15 % d’entre eux exercent en libéral ou en entreprise.

Les secteurs d’activité. Ils sont nombreux et variés : médecine physique, santé mentale, à domicile, en libéral, dans des établissements médico-sociaux. 11 000 ergothérapeutes exercent en France.

Les études. L’IFPEK est le seul institut en Bretagne à former des ergothérapeutes, 75 à chaque promotion. Les études se déroulent en trois ans, en alternance entre la formation théorique, en institut, et la formation pratique, sur les terrains de stage, en France ou à l’étranger. La formation est organisée en 5148 heures, réparties en six semestres autour de grands domaines : sciences humaines, sciences médicales, fondements professionnels, pratiques techniques, méthodes de travail et stages. Le diplôme d’Etat et le grade de licence valident les compétences au bout de trois années.

Le plus de l’IFPEK. La formation à l’IFPEK est dispensée en interdisciplinarité avec les kinésithérapeutes et les pédicures-podologues. Des enseignements et des outils performants sont ainsi mutualisés, comme le centre de documentation, le service informatique et diverses activités étudiantes.