Masso-Kinésithérapie

Le masseur-kinésithérapeute : de l’humain au service de l’humain

Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel de santé intervenant dans le champ de la rééducation, de la réhabilitation et de la réadaptation. Née en 1946, la profession connaît depuis, des évolutions incessantes. De nouvelles missions et de nouvelles responsabilités s’offrent aujourd’hui au masseur-kinésithérapeute pour faire face aux enjeux : répondre aux besoins de santé de la population confrontée au vieillissement et à l’augmentation des maladies chroniques.

Les études. Depuis la réforme des études, entrée en vigueur en septembre 2015, la formation se déroule désormais en cinq ans : une première année de sélection à l’université suivi de quatre années à l’IFPEK. Les deux premières années à l’institut sont axées sur les connaissances fondamentales et les bases du métier, les deux dernières années étant consacrées à la professionnalisation et tenant compte du projet de l’étudiant. Formation clinique : stages (1470 heures) alternent avec formation théorique à l’Institut.

Les débouchés. Dans un contexte de pénurie de professionnels, l’étudiant est assuré de trouver un emploi, rapidement à la sortie de l’Institut. Grâce à notre important réseau de partenaires, nous l’accompagnons dans son insertion professionnelle. 80 % des masseurs-kinésithérapeutes exercent en libéral, 20 % en établissements de santé, hôpital, centre de rééducation…

Les domaines d’intervention. Le masseur-kinésithérapeute intervient au sein d’équipes pluridisciplinaires, avec l’ensemble des professionnels de santé dans les différents champs des disciplines médicales : traumatologie, rhumatologie ou neurologie par exemple mais aussi dans le milieu du sport, celui de la prévention, l’ergonomie… Par le toucher qui caractérise la prise en charge kinésithérapique, le « kiné » permet au patient de récupérer une fonction. Il faut aimer les gens : c’est un métier humain au service de l’humain.

Le plus de l’IFPEK.Dès son entrée, l’étudiant masseur-kinésithérapeute est invité à découvrir les métiers de pédicure-podologue et d’ergothérapeute mais aussi d’autres professions de santé grâce aux partenariats développés par l’Institut. L’étudiant a la possibilité s’il le souhaite, de réaliser un stage à l’étranger. L’interdisciplinarité enrichit la formation et accompagne l’étudiant dans une démarche de professionnalisation : progressivement, il passe du statut de technicien à celui de praticien. Quatre orientations majeures fondent l’intervention de l’Institut : la formation, l’accompagnement, l’innovation et le développement.